Qualité et gestion des risques

La prise en charge de la douleur

tl_files/contenu/vivaltocpl/images/hands.jpgLa prise en charge de la douleur est un axe fort au sein de la clinique Pasteur-Lanroze.

Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD), mis en place en 2009, coordonne les actions menées sur ce thème.

Son évaluation

Votre douleur fait l'objet d'une surveillance au même titre que votre pouls, votre respiration, votre température ou votre tension artérielle. Les soignants vous demanderont régulièrement de donner un chiffre entre 0 et 10 en fonction de son intensité, 0 correspondant à aucune douleur et 10 à une douleur insupportable. Cette évaluation permettra à l'infirmière de mieux adapter votre traitement selon les prescriptions médicales. Si vous avez mal, prévenez l’équipe soignante. En signalant votre douleur, vous aidez les médecins à mieux vous soulager. Ils l'évalueront et vous proposeront les moyens les plus adaptés à votre cas.

L'apaisement est possible

Nous mettrons en oeuvre tous les moyens à notre disposition pour soulager votre douleur, même si nous ne pouvons pas garantir son absence totale. Des protocoles de prise en charge de la douleur aiguë ont été élaborés par une équipe pluridisciplinaire médicale et soignante. Votre participation est essentielle. Chacun réagit de façon différente à la douleur, vous seul(e) pouvez la décrire. Plus vous nous donnerez d'informations et mieux nous vous aiderons. Nos équipes soignantes sont à votre écoute.

Les divers moyens

Des soins réalisés par le kinésithérapeute (sur prescription médicale uniquement), la mise en place de poches de glace sur la partie douloureuse ou des massages sont aussi des moyens utilisés pour vous soulager. Les médicaments contre la douleur sont des antalgiques. Ils la soulagent même s'ils ne la suppriment pas toujours totalement. Ils sont prescrits par votre médecin en fonction de la nature et de l'intensité de votre douleur.

Les conseils à suivre

Repos, détente, calme, lumière tamisée pourront améliorer votre qualité de vie et ainsi diminuer votre douleur. De même, évitez de bouger les parties du corps qui vous font mal et respirez calmement.