Définition

Cette discpline concerne les pathologies médicales et chirurgicales spécifiques à la femme.

Les pathologies médicales

Elles recouvrent la prise en charge des problèmes gynécologiques courants (douleurs, infections...), la prévention des cancers gynécologiques (frottis cervicaux, palpation mammaire), la contraception, les symptômes liés à la ménopause, ou encore la prise en charge des couples infertiles.

Les pathologies chirurgicales

Elles sont liées aux interventions des seins, des ovaires, de l'utérus, du vagin, de la vulve.

Les voies d'abord :

Toutes les voies d'abord peuvent être utilisées, en privilégiant la voie endoscopique :

  • La coelioscopie qui permet le traitement de la plupart des pathologies pelviennes comme l'ablation des kystes ovariens par exemple,
  • L'hystéroscopie : Il s'agit d'une caméra qui permet l'exploration et le traitement de certaines pathologies intra-utérines. Elle peut être diagnostique (en consultation avec un hystéroscope souple) ou opératoire (sous anesthésie générale) pour le traitement des polypes ou des fibromes utérins par exemple,
  • Voie vaginale : pour la chirurgie de l'utérus (hystérectomie) ou de certains prolapsus (descente de l'utérus, de la vessie ou du rectum). Elles permet d'opérer sans cicatrice abdominale (cicatrice dans le vagin) et donc des suites opératoires plus simples,
  • Chirurgie classique par laparotomie,
  • Chirurgie mammaire : elle concerne la prise en charge des nodules ou des cancers du sein.

Les "plus" des spécialistes de la clinique Pasteur-Lanroze

  • Equipe pluri-disciplinaire (gynécologues, AMP, chirurgie pelvienne, chirurgie cancérologique pelvienne et mammaire)
  • Techniques les plus récentes
  • Echographie gynécologique et obstétricale

Les différents organes concernés

  • Seins,
  • Utérus, endomètre, col,
  • Ovaires,
  • Trompes (infertilité),
  • Vagin (malformation),
  • Vulve (kystes),
  • Péritoine pelvien (adhérences endométriose).

Les affections les plus souvent traitées

En urgence :

  • Grossesse extra-utérine,
  • Abcès de la glande de Bartholin,
  • Torsion de kyste ovarien,
  • Hémorragie utérine.

A froid :

  • Césariennes,
  • Kystes ovariens,
  • Hystérectomies,
  • Hystéroscopie pour myôme, polypes,
  • Cancérologie : tumeur du sein, cancer pelvien (ovaires, col, endomètre),
  • Prolapsus pelvien (vessie, utérus, rectum),
  • Coelioscopie pour endométriose ou adhérences pelviennes,
  • Conisation (dysplasie cervicales),
  • Stérilisation tubaire (anesthésie locale ou générale),
  • Kyste du canal de la glande de Bartholin,
  • IVG.