Le transfert embryonnaire

Il consiste à replacer le ou les embryons dans la cavité utérine.

Quand s'effectue le transfert embryonnaire ?

Les ovocytes ayant été prélevés et inséminés (FIV Classique) ou microinjectés (ICSI ou IMSI) avec les spermatozoïdes le jour de la ponction donnent dans 80 % des cas des embryons. Selon les instructions données le jour de la ponction (cf. le compte rendu de la ponction), vous pourrez appeler le laboratoire de fécondation in vitro 48 heures après (Tél : 02 98 31 33 72) à partir de 9h00 pour connaître le résultat de la fécondation et la date et l'horaire prévus pour votre transfert d'embryon(s). En effet, le transfert embryonnaire aura lieu soit le 2ème, le 3ème ou le 5ème jour post-ponction.

Nombre d'embryons transférés

La veille du transfert, il conviendra de discuter avec le biologiste du laboratoire FIV et votre gynécologue du nombre d'embryons à transférer (en fonction de vos souhaits, de votre âge, de la qualité embryonnaire et du rang de la tentative).

Les embryons non transférés et de très bonne qualité pourront alors être congelés (voir congélation). Il est indispensable d'avoir réfléchi à cette éventualité avant le début du traitement afin que celui ci puisse être adapté selon les dispositions prévues par la loi en cas de refus de cryoconservation.

Le jour du transfert

Où fait-on le transfert ?

Le transfert se fera au bloc opératoire dans des salles contiguës au laboratoire de FIV. Ce geste, indolore et rapide, peut être fait en présence de votre conjoint. Vous devez prévoir d’y rester entre 15 et 20 minutes maximum. Des consignes pour la suite de votre traitement vous seront données par le gynécologue chargé de cet acte.

Il ne nécessite en principe ni anesthésie, ni médication. Toutefois il peut provoquer rarement des douleurs du type contractions utérines qui sont soulagées par l'utilisation d'antispasmodiques.

La phase de post-transfert

Une prise de sang pour évaluer les « BhCG Plasmatiques » (test de grossesse) sera effectuée entre 10 et 15 jours après le transfert.

Le test est «POSITIF» (dosage des BhCG Plasmatiques supérieur à la valeur seuil du laboratoire) : une grossesse débute sans doute. Vous contacterez alors votre gynécologue qui vous indiquera ce qu'il conviendra de faire pour la confirmation et le contrôle de l'évolution de cette grossesse.

Le test est «NEGATIF» (pas de traces des BhCG Plasmatiques dans le sang) : le plus souvent, cela signifie qu'il n'y a pas eu d'implantation. Il n'y a donc pas de début de grossesse. Les règles doivent arriver dans les jours qui suivent et être tout à fait normales. En cas de doute ou de problème quelconque, il est indispensable de contacter votre gynécologue

DANS TOUS LES CAS VOUS DEVEZ INFORMER LE LABORATOIRE DU RESULTAT par fax au 02 98 46 18 01.